il me faut souvent

plus penser que dire

©Duong Quoc Dinh

 

sans montrer comment,

où mon coeur aspire.

feignant de sourire

quand je suis très triste,

il me faut souvent

plus penser que dire.

je tousse et soupire

pour secrètement

cacher mon tourment.

intime supplice,

plus penser que dire!

Charles d’Orléans