Il ne s’agit pas de parler,

ni non plus de se taire :

il s’agit d’ouvrir quelque chose

entre la parole et le silence.

Peut-être que lorsque tout passera,

y compris parole et silence,

restera cette zone ouverte

comme une espérance à rebours.

Et peut-être que ce signe inversé 

constituera une mise en garde 

pour ce mutisme illimité 

où manifestement nous sombrons.

Roberto JUARROZ

 

Bonne journée

bises