Nous vivons

avec quelques arpents de passé,

les gais mensonges

du présent

et la cascade

furieuse de l'avenir.

Autant continuer

à sauter à la corde,

l'enfant-chimère

à notre côté.

René Char,

Fenêtres dormantes

et porte sur le toit.

bonne journée

 

bises

 

Mija