lilidimi:  comtesse-du-chocolat:  (via senzual-girl, justbesplendid)

Tout est né d'un presque rien 

qui était déjà le tout 

et le temps a changé 

ce presque rien en notre tout 

ou en notre presque tout 

avant de changer à nouveau, 

dans un avenir plus ou moins lointain,

notre tout ou notre presque tout en presque rien ou rien.

Nous sommes tous des singes,

des éponges, des algues, des étoiles.

Nous sortons tous du même presque rien.

Nous retournons tous à presque rien.

Et entre rien et rien,

nous sommes tous des fragments

minuscules et séparés

 

d'un tout auquel nous appartenons

et auquel nous sommes attachés

par des liens innombrables.

— Jean d'Ormesson,

C'est une chose étrange à la fin que le monde

(PLUIE !!!!)

Cat-guards-ATM

Bonne  journée

 

bises

 

(via GIPHY)

Mija