La vie me bouleverse 

comme un papier de soie si fin 

qu'un regard trop pesant 

parvient à déchirer.

abuanita: “ Nieva ”

La vie me comble 

d'être aussi parfaitement menacée.

☼

Le déchirement 

me donne joie et rire.

Christian Bobin

L'Epuisement par Bobin

Résumé :

" Je m'égare un peu, ce livre ressemble de plus en plus à ce que ma mère disait en me voyant sortir, mal coiffé : tu ressembles à l'orage. Ce livre ressemble à l'orage mais, somme toute, une promenade sous la pluie n'est jamais mauvaise, la joie y vient avec la peur. "

Bon dimanche

puppypu: “ http://puppypu.tumblr.com/ ”

Bises 

http://puppypu.tumblr.com/

 

Mija