"J'appris ce qui sépare 

la détresse de la mélancolie,

et la sécheresse de la sérénité;

j'appris les hésitations du coeur,

ses délires , l'éclat des grands renoncements  

et les murmures 

souterrains de l'espoir ,

je m'exaltais comme aux soirs  où,

derrière les collines bleues,

je contemplais,

j'étais le paysage et le regard ;

je me félicitai à un exil 

qui m'avait chassée vers de si hautes joies;

je méprisais ceux qui les ignoraient  

et je m'étonnais d'avoir pu si longtemps  

vivre sans elles ."

Simone De Beauvoir 

Mémoires d'une jeune fille rangée 

Bonne journée

 

bises 

 

MIja