*

« Si vous vous accrochez à la nature,

à ce qu’il y a de simple en elle,

nessuno

de petit, à quoi presque personne ne prend garde,

qui, tout à coup, devient l’infiniment grand,

l’incommensurable,

*

si vous étendez votre amour 

à tout ce qui est,

*https://flamingodancer.net/2014/04/06/kookaburra-return/

si très humblement 

vous cherchez à gagner en serviteur 

la confiance de ce qui vous semble misérable  

alors ,tout vous deviendra plus facile,

go4photos: “geduldig by pelleson ”

vous semblera plus harmonieux et,

pour ainsi dire, plus conciliant. »

Kajenna

(Lettre IV)

"lettres à un jeune poète"

Rainer Maria Rilke

***

 

Анимированное фото

 

***

 

Dieser Mause-Step verfolgt mich noch bis in den Schlaf.