Il s’agit de retourner 

en ces lieux  

 

où nous ne sommes jamais parvenus 

de penser 

 

des pensées si longtemps assoupies 

qu’elles sont désormais perdues. 

Il s’agit de cueillir 

avec étonnement 

et gratitude les minuscules 

fleurs des champs,

via pinterest

d’extraire

les essences infinies

des espèces communes laissées

sottement languir devant notre porte.

 De commencer à vivre,

voilà de quoi il s’agit.

 

Franco Marcoald

 

sandra van dorn

Bonne fin de journée

bises

Mija