(Le ciel détruit,

le pâle échafaudage en feu sur la vallée 

où les chemins, aux abords du village,

rôdent comme l'idiot ;

et le disque de l'étang mort haut 

Escapade romantique dans les vignes… :

déjà sur les vignes dévoyées par cette brûlure :

dimanche dans le long délabrement des cloches,

le tonnerre muet du temps.)

Qui nous délivrera ;

©Richard Robinson

qui viendra nous chercher dans ces

décombres ?

“Autunno (Autumn),” 2011, by Maureen Hyde. Oil on Canvas

Est-il vrai qu'au bas du jardin

où l'on brûle des ronces 

myinnerlandscape: “patrignone ”

La fumée invisible

a pressenti le vent d'automne 

Dandelion sunrise by David Mould

Et qu'un frisson de l'oseraie a desserré les dents 

Qui traînent l'horizon dans sa propre poussière ?

Le jour aux yeux crevés 

reste seul assis sur la place ;

lori-rocks: “  Misty Abandon by wildcatboar  ”

Durent jusqu'à la nuit

sous les hangars méconnaissables 

©Sara Hatenfeldt

L'angoisse des enfants

et la tristesse des outils.

Jacques Réda

❥❥

Bonne journée

 

bises

 

Mija