(...)

Dans la longueur des jours atones 

Où vous ne m’avez point souri 

Je n’ai pas tenu le pari 

Que l’été faisait à l’automne 

Et j’ai laissé mes souvenirs 

Mes beaux regrets mes amertumes 

 

Jouer à changer leurs costumes 

Comme l’arbre en somme… jaunir 

Voilà comment j’attends la neige 

La neige sait que je l’attends 

L’amour mordoré de beau temps 

Se fait complice d’un manège 

Où prétextant de dur hiver 

Couleur du feu mais loin de l’âtre 

 

Nous aurons laissé les théâtres 

Pour aimer de par l’Univers. 

Chanson  Novembre/Embarcadères

Gilles Vigneault,Jacques Marchais,Alain Clavier

 

Bonne journée

 

bises

 

Mija