Photo source/Lavenderandmyrrh..

De ce chaume heureux possesseur, 

De bon cœur, hélas ! que j'envie   

peonyandbee: “Marsha Arnold - Gardening at Longmeadow ”

Tes travaux, ta philosophie, 

Ta solitude et ton bonheur !

Pour prix des soins que tu leur donnes, 

Tes arbustes reconnaissants 

lamaisongraygarden: “(via Pin by o on A kitchen garden | Pinterest) ”

 

Et des printemps et des automnes 

Te prodiguent les doux présents.

Ô trop heureux qui peut connaître 

La jouissance de cueillir 

 

lindasinklings: “ lindasinklings: Santa Barbara farmers market. ”

Le fruit que ses soins font mûrir, 

La fleur que ses soins ont fait naître !

Toujours la terre envers nos bras 

S'est acquittée avec usure. 

this-is-the-thyme: “ elysium. ”

Qui veut s'éloigner des ingrats 

Se rapproche de la nature.

Wildflowers

Ne craindre et ne désirer rien, 

Etre aimé de l'objet qu'on aime, 

C'est bien là le bonheur suprême ; 

C'est le sort des dieux, c'est le tien.

Écrit en 1792.

Antoine-Vincent Arnault.

Bonne journée

 

bises

(déluge !!)

 

Mija